Tonino Guerra: le poète du cinéma italien

Tonino

Tonino Guerra: le poète du cinéma italien

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le cinéma italien, son nom n’évoque probablement rien. Cependant, cet homme a inspiré uen multitude de réalisateurs célèbres tels que Federico Fellini, Michelangelo Antonioni, et la légende grecque Theo Angelopoulos.

Né à Santarcangelo di Romagna, au nord-est de l’Italie, Tonino Guerra est un survivant de la Seconde Guerre mondiale. On sait peu de son enfance, mais ses biographies racontent que lorsqu’il était interné dans un camp de concentration en Allemagne – alors qu’il a environ 22 ans – il avait l’habitude de conter des histoires à ses camarades. Puis, après la guerre, il publie ces contes dans un livre intitulé Gli Scarabocchi (Barbouillages).

Une décennie plus tard, à la trentaine, Guerra s’installe à Rome pour devenir insituteur. Il y rencontre Elio Petri, un réalisateur engagé, l’assistant de Giuseppe De Santis, et commence à collaborer dans différentes productions à la fin des années 1950 et au début des années 1960.

L’une de ses permières tâches importantes est la rédaction du scénario du film L'avventura (1960)  de Michelangelo Antonioni. Dans la préface du recueil de ses scénarios, Antonioni écrit « Tonino est une poète qui écrit en dialecte… Nous avions de longues et violentes disputes… et cela le rendait d’autant plus utile ».

Tonino Guerra collabore ensuite avec Elio Petri et Vittorio De Sica. Il co-écrit les deux premiers films d’Elio Petri, deux joyaux du cinéma, L'Assassino (L’Assassin, 1961), et I Giorni Contati (Les Jours comptés, 1962), et travaille également sur le script de Mariage à l’italienne de Vittorio De Sica, avec une Sophia Loren époustouflante dans le rôle principal. La décennie suivante, il écrit trois films avec Frederico Fellini, dont Amarcord (1973), qui s’inspire de leurs souvenirs d’enfances dans la région d’Émilie-Romagne.

Dans la deuxième partie de sa carrière, ses collaborations avec Tarkovsky et Theo Angelopoulos confirment sa réputation de scénariste à la profonde sensibilité poétique, une aubaine pour les réalisateurs souhaitant représenter des sujets existentiels et les mystères de la vie intérieure. Le duo contenuera leur collaboration pendant plus de 20 ans jusqu’à La Poussière du temps (2008).

Tonino Guerra est mort en mars 2012 sur son lieu de naissance.

Retour à Tonino Guerra, le poète du cinéma

 
  

Tonino

 

Inscrivez-vous à la Newsletter Eurochannel !

Ne manquez rien de notre programmation et de nos concours et événements exclusifs !